Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

lundi 18 décembre 2017 Bienvenue sur le site Web de l'ARID!
| Webmail | |Espace collaboratif| | Plan du site | Nous contacter |

Notre contact

S/C 2iE 01 BP 594 Ouagadougou 01

Burkina Faso

Tel : 226 50 41 26 36 Fax : 226 50 49 28 01

Email :

info@arid-afrique.org

Nos partenaires

- MAE
- FAO
- IPTRID
- KIT - PAYS BAS
- CIID
- AFEID
- GWP
- CTA
- 2IE
- BAD
- CEDEAO
- UA
- GTZ
- PNUD
- BCEAO
- UEMOA
- Coopération SUISSE
- Banque Mondiale

 
En bref:
Benin

  • Direction du Génie Rural. Elle a des structures décentralisées que sont les Directions de l’aménagement et de l’équipement rural (DAER) des Centres d’action régionale pour le développement rural (CARDER). Elle est chargée notamment de la mise en place de la politique nationale en matière d’aménagements hydro-agricoles et est le maître d’oeuvre de tous les travaux d’ouvrages hydrauliques à buts agropastoraux.
  • ATI/Benin (EWW, Enterprise Works Worldwide) : 90.47.23, 041 BP : 95 Fidjrossè (Cotonou), E-mails : mjeff@firstnet.bj  & dnicole@firstnet.bj, Internet http://www.beninweb.org/ati/ . See also : EWW’s Market Gardening Project below.

Projects / Projets

Documents

  • FAO. Monographie de Bénin : irrigation
  • FAO. L’irrigation en Afrique en chiffres : Bénin
  • ADJOVI, Ahojo ; HEIDHUES, F. (1997) Impact de la dévaluation du franc CFA sur la compétitivité de la production rizicole au sud du Bénin. Dans : Agriculture et Développement. NUM 13. 1997/03.- P. 13-21.
    Résumé : La production nationale de riz au Bénin couvre environ 20% des besoins avec 12.000 T. de riz décortiqué par an. Le riz est peu rentable pour l’exploitation à cause des besoins importants en travail et du prix bas à la production. L’impact de la dévaluation du franc CFA en 1994 a été évalué sur la compétitivité des principales cultures dans les systèmes de produdtion (irrigué, de décrue, pluvial) intégrant le riz. Les rendements en riz sont faibles quelque soit le système. Depuis la dévaluation, le riz présente une meilleure rentabilité pour le producteur, l’augmentation de revenu est supérieure à l’inflation qui a suivi la dévaluation. Pour la rémunération du travail familial, le riz est moins intéressant que le coton en irrigué et en pluvial avant la dévaluation. Après la dévaluation, la journée de travail est mieux rémunérée pour le riz irrigué, alors que le coton fournit un gain plus élevé dans le système avec riz pluvial. Les productions sont comparées aussi dans le cadre de l’économie nationale. (Résumé des auteurs) 

Informations Générales

 

 

Mot du président

L’Association Régionale pour l’Irrigation et le Drainage (ARID) est une Association Internationale Non Gouvernementale (ONG) scientifique et technique, à but non lucratif créée entre les acteurs et partenaires intervenant dans le domaine de l’Irrigation et du Drainage en (...) Suite...

Météo
Galérie photos
Nos liens