Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

vendredi 20 octobre 2017 Bienvenue sur le site Web de l'ARID!
| Webmail | |Espace collaboratif| | Plan du site | Nous contacter |

Notre contact

S/C 2iE 01 BP 594 Ouagadougou 01

Burkina Faso

Tel : 226 50 41 26 36 Fax : 226 50 49 28 01

Email :

info@arid-afrique.org

Nos partenaires

- MAE
- FAO
- IPTRID
- KIT - PAYS BAS
- CIID
- AFEID
- GWP
- CTA
- 2IE
- BAD
- CEDEAO
- UA
- GTZ
- PNUD
- BCEAO
- UEMOA
- Coopération SUISSE
- Banque Mondiale

 
En bref:
Lancement de la conférence électronique « Entretien des infrastructures hydrauliques de petite irrigation »

La première session de cette conférence FAO/IPTRID-ARID est consacrée à la :

Gestion sociale de l’entretien et ses évolutions,

L’entretien et la maintenance sont définis par l’AFNOR comme l’« ensemble des actions permettant de maintenir ou de rétablir un bien dans un état spécifié ou en mesure d’assurer un service déterminé ». Ils ont donc pour vocation d’assurer à un aménagement la pérennité de son fonctionnement normal en vue de la réalisation de l’objectif qui lui est assigné.

Les actions d’entretien courant ou préventif représentent un investissement financier ou humain dont l’effet peut ne pas être vu dans l’instant, l’intervention sur incident nécessite des moyens dont la mobilisation doit pouvoir se faire instantanément dans la mesure où les provisions ont été faites. Tous les types d’intervention nécessitent une projection sur l’avenir. 

Dans le cas de l’irrigation, les infrastructures sont collectives et donc imposent des institutions sociales pour gérer et organiser ces actions techniques et résoudre les conflits.

En petite irrigation, tout spécialement et en Afrique sub-saharienne particulièrement, les organisations de gestion de l’eau  ne sont pas traditionnelles. Elles s’intéressent à un facteur de production qui a toujours été considéré comme un don de dieu donc gratuit. Leur construction se fait généralement selon un modèle imposé et indépendamment des autres organisations traditionnelles en place. L’appropriation par les acteurs peut s’avérer délicate et peut nécessiter des approches originales.

Les questions introductives que nous vous proposons pour cette session sont :

Ø  Dispose-t-on d’exemples d’organisations sociales ayant conduit à une très bonne maîtrise des opérations d’entretien d’un petit périmètre irrigué ?

Ø  Dans le cadre du transfert de l’état aux associations d’irrigants, peut-on décrire des types d’organisation qui peuvent être qualifiées de success story ?

Ø  La petite irrigation privée est-elle une réponse au problème d’entretien du périmètre ?

Ø  Existe-t-il des formes d’organisations sociales traditionnelles transposables à la gestion des périmètres irrigués ?

Ø  Quelles sont les limites et les contraintes des formes « coopératives » pour l’entretien des petits périmètres irrigués ?

Ø  Doit-on spécialiser les « coopératives » ou « associations d’usagers » dans la seule fonction de gestion de l’eau et du réseau d’irrigation ou doit-on lui confier des missions de gestion des intrants et transformation et commercialisation des produits ?

Ø  A l’intérieur des structures de gestion mises en place, existe-t-il une organisation plus adaptée à la responsabilisation des acteurs ?

Ø  Existe-t-il des mécanismes internes d’auto-contrôle favorisant la transparence de la gestion ?

Ø  Peut-on hiérarchiser les rôles et codifier les mécanismes de prise de décision ?

Ø  Dispose-t-on d’outils capables de simuler différents scénarios de programmation des travaux et donc de définir, de façon consensuelle et sur la base de données chiffrées, la programmation et l’organisation des travaux ?

Rendez-vous sur le site : http://www.dgroups.org/groups/fao/entretien-infrastructures

pour vous inscrire ou proposer une communication ou faire part d’une expérience si vous êtes déjà inscrit

PDF - 292.8 ko
Document introductif
PDF - 547.3 ko
Etude de cas Burkina Faso
PDF - 298.8 ko
Etude de cas Mali
PDF - 342.9 ko
Etude de cas Niger

 

 

Mot du président

L’Association Régionale pour l’Irrigation et le Drainage (ARID) est une Association Internationale Non Gouvernementale (ONG) scientifique et technique, à but non lucratif créée entre les acteurs et partenaires intervenant dans le domaine de l’Irrigation et du Drainage en (...) Suite...

Météo
Galérie photos
Nos liens