Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

jeudi 17 août 2017 Bienvenue sur le site Web de l'ARID!
| Webmail | |Espace collaboratif| | Plan du site | Nous contacter |

Notre contact

S/C 2iE 01 BP 594 Ouagadougou 01

Burkina Faso

Tel : 226 50 41 26 36 Fax : 226 50 49 28 01

Email :

info@arid-afrique.org

Nos partenaires

- MAE
- FAO
- IPTRID
- KIT - PAYS BAS
- CIID
- AFEID
- GWP
- CTA
- 2IE
- BAD
- CEDEAO
- UA
- GTZ
- PNUD
- BCEAO
- UEMOA
- Coopération SUISSE
- Banque Mondiale

 
En bref:
Boite à outils : APPIA

Un des produits du projet APPIA devait être, à l’échelle régionale, un référentiel de performances sur les périmètres irrigués. La logique retenue a été celle de créer un outil informatique dédié. Malgré le travail réalisé, le résultat n’est pas, à ce jour, à la hauteur des attentes initiales et la démarche de conception même doit être revue.

Une nouvelle définition du produit a été réalisée et l’architecture générale proposée au bureau d’étude (CFPI de l’EIER-ETSHER) est présentée ci-dessous. La nouvelle philosophie est d’aller plus qu’un simple référentiel. Le nouvel outil sera un assemblage de modules pouvant dialoguer entre eux. Chaque module, qui pourra avoir sa vie propre, pourra aussi être utilisé dans le cadre de l’appui-conseil soit par les gestionnaires techniquement avancés soit par les conseillers agricoles. L’idée est que chacun soit un véritable outil de dialogue permettant de visualiser l’impact des pratiques actuelles sur les performances du périmètre que ce soit en matière de gestion du tour d’eau ou de celui de l’itinéraire technique.

Conception générale

La nouvelle architecture proposée sépare l’outil actuel en deux entités à vocations complémentaires.
-  L’entité 1 : EPPIA (Evaluation des Performances de Périmètres Irrigués en Afrique) est destinée à être utilisée à l’échelle du périmètre. Elle sera conçue par assemblages de :

o 3 modules de base qui auront leur autonomie en terme d’acquisition et de prétraitement des données mais qui pourront échanger des informations grâce à des codifications adaptées. Ces modules seront : M1 : Bases de données physiques du périmètre, M2 : module de suivi agronomique des parcelles, M3 : module d’exploitation du réseau

o 1 module de synthèse : M4 : Module de calcul des indicateurs de performances

o 2 référentiels : R1 : référentiel hydraulique, R2 référentiel agronomique (avec deux composantes : riziculture et autres cultures)

o 5 modules de résultats : M5 : SIG simplifié de représentation du périmètre, 4 fiches de synthèse : F1 : caractéristiques générales, F2 : performances agronomiques, F3 : performances hydrauliques, F4 : indicateurs globaux de performances.

- L’entité 2 : CIPPIA (Comparaison des Indices de Performances de Périmètres Irrigués en Afrique) sera une base de données alimentée par EPPIA, hébergée sur le site de l’ARID et consultable en ligne.

La conception des modules M2 et M3 doit prendre en compte une nouvelle approche de l’appui- conseil basée sur le dialogue entre acteurs. : l’idée n’étant plus de proposer des recettes mais d’utiliser en commun des outils qui permettent de simuler des scénarios afin d’en mesurer l’impact sur les performances du système.

Détail des fonctionnalités : EPPIA

Module 1 : Base de données physiques du périmètre

Ce module va rassembler toutes les données stables du périmètre. Pour les ouvrages, ceux-ci seront hiérarchisés et codifiés de façon à pouvoir alimenter le module « exploitation du réseau » ou d’autres modules développables ultérieurement : maintenance, facturation... Chaque parcelle sera codifiée comme la prise qui l’alimente.

Les données élaborées seront présentées sous forme d’une fiche de synthèse « caractéristiques générales : F1 » et aussi visualisables sur un SIG simplifié. Une option intéressante serait de pouvoir saisir les ouvrages directement sur un fond cartographique ou photographique à l’échelle.

Il pourra s’inspirer de l’application SIRFA développée par le PSI Coraf. Son originalité sera de s’affranchir d’un logiciel commercial type arcview ou Mapinfo chose impossible avec SIRFA. Il existe dans le commerce des applicatifs SIG gratuits.

Module 2 : Suivi agronomique parcellaire par campagne

Ce module se décomposera en deux sous - modules : celui de l’enregistrement des données actuelles de l’itinéraire technique et celui de la simulation avec les données actuelles ou avec des données modifiées ou optimisées. Il permettra de comparer les pratiques réelles avec des pratiques optimisées comme les dates de semis ou repiquage, de fertilisation, les doses et les fréquences d’irrigation. Il sera alimenté par un référentiel issu de « bonnes pratiques agricoles » ou de Ridev. Il pourra traiter chaque parcelle individuellement ou un ensemble de parcelles

Les données élaborées seront présentées sous forme d’une fiche de synthèse « performances agronomiques : F2 » et aussi visualisables sur le SIG simplifié. Ce module sera inspiré du logiciel Calcul développé par le PSI Coraf et écrit en DOS. Il sera étendu aux autres cultures que le riz par association par exemple au logiciel OLYMPE développé par l’INRA (France), l’Institut Agronomique Méditerranéen et le CIRAD.

Module 3 : Exploitation du réseau

Il sera construit sur la même logique que le précédent. Il sera adapté à l’enregistrement des données d’exploitation du réseau et aussi des moyens d’exhaure ou de mise sous pression. En utilisant les données du référentiel hydraulique, il permettra de calculer les débits réellement disponibles sur chaque prise ainsi que l’efficience de la distribution. Il pourra être utilisé pour comparer différents scénarios de gestion du tour d’eau et leur impact sur la distribution. Les données élaborées seront présentées sous forme d’une fiche de synthèse « performances hydrauliques : F3 » et aussi visualisables sur le SIG simplifié. Ce module sera inspiré du logiciel AGIR développé par le PSI Coraf et qui est construit sur une base Access.

Module 4 : Calcul des performances globales

Ce module reprendra les fonctionnalités dans l’outil informatique précédemment développé. Le calcul des indicateurs se fera au pas de temps annuel.

Détail des fonctionnalités : CIPPIA

Cet outil sera alimenté pour chaque périmètre par les quatre fiches de synthèse définies dans EPPIA. L’organisation de cette base permettra une consultation en ligne par différentes clefs d’accès : pays, type de périmètre, type de spéculations.

PDF - 51.4 ko

 

 

Mot du président

L’Association Régionale pour l’Irrigation et le Drainage (ARID) est une Association Internationale Non Gouvernementale (ONG) scientifique et technique, à but non lucratif créée entre les acteurs et partenaires intervenant dans le domaine de l’Irrigation et du Drainage en (...) Suite...

Météo
Galérie photos
Nos liens