Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

lundi 18 décembre 2017 Bienvenue sur le site Web de l'ARID!
| Webmail | |Espace collaboratif| | Plan du site | Nous contacter |

Notre contact

S/C 2iE 01 BP 594 Ouagadougou 01

Burkina Faso

Tel : 226 50 41 26 36 Fax : 226 50 49 28 01

Email :

info@arid-afrique.org

Nos partenaires

- MAE
- FAO
- IPTRID
- KIT - PAYS BAS
- CIID
- AFEID
- GWP
- CTA
- 2IE
- BAD
- CEDEAO
- UA
- GTZ
- PNUD
- BCEAO
- UEMOA
- Coopération SUISSE
- Banque Mondiale

 
En bref:
Communication 1 : Techniques de maîtrise de l’eau dans l’Agriculture Béninoise

Communication 1 : Techniques de maîtrise de l’eau dans l’Agriculture Béninoise

Dr. Ir. AGBOSSOU K. Euloge, Email : agbossou@bj.refer.org (FSA/UAC) Dr. Ir. AHAMIDE Bernard, Email : ahamide@bj.refer.org (FSA/UAC) Mr. HOUNSOU B. Mathieu, Email : hounsmat@yahoo.fr (FSA/UAC)

Résumé

L’agriculture est moteur de l’économie, donc le socle pour le développement de la plupart des pays africains qui, dans leur majorité, comptent plus de 75% de populations rurales (Kossou et al., 1996). Or les activités agricoles dépendent de la disponibilité en eau dont les ressources sont inégalement reparties dans le temps et dans l’espace alors que leur maîtrise est un facteur essentiel pour la réussite du développement de la production agricole (Agbossou, 1994).

Le Bénin, avec ses ressources en eau importantes devrait être à l’abri de toute pénurie d’eau. En effet le pays dispose des ressources en eau relativement importantes qui sont de nature à le mettre à l’abri de toute pénurie d’eau pour ses activités de développement socio-économique pendant plusieurs années. Ces ressources en eau sont représentées par :

• les Précipitations moyennes annuelles 750-1400 mm ; • les Eaux de surface (Plans et cours d’eau) 13106 M m3 par an ; • la Capacité annuelle de recharge de la nappe phréatique 1870 Mm3 par an.

Cependant malgré cette diversité de ressources, l’agriculture béninoise reste essentiellement pluviale car moins de 10 500 hectares sont irrigués en 1998 (soit moins de 0.8 % des terres cultivées) sur près de 320.000 hectares de terres irrigables (MMEH, 2001).

De nos jours les techniques d’aménagement et les méthodes de gestion ou de maîtrise de l’eau permettent aux paysans de limiter les risques de sécheresse ou d’inondation excessives et de prolonger quelque peu les périodes de culture (IVC/CBF, 1997).

La présente communication a pour objectif de faire ressortir les différentes méthodes de maîtrise de l’eau en vigueur au Bénin.

L’histoire des premières expériences en matière de maîtrise d’eau est relativement récente et est surtout observée au sud-Bénin. En effet l’exploitation des ressources hydro-agricoles a été entreprise en 1966 sous forme de grands périmètres irrigués par des Sociétés d’Etat, assimilables à des entreprises à vocation industrielle et commerciale et de projets. Malheureusement elle s’est heurtée à des problèmes techniques, sociologiques et stratégiques.

Les investigations lors du présent travail ont montré une certaine disparité dans la répartition du climat au Bénin avec l’existence permanente de périodes humides (excédentaires) et de périodes sèches (déficitaires) du point de vue de la disponibilité d’eau. Cette distribution inégale dans le temps et dans l’espace ne permet pas réellement de faire des prévisions fiables tant pour les activités agricoles, touristiques que pour les activités hydrologiques et de constructions (Toukon, 2001).

Selon l’inventaire des différents systèmes d’exploitation et de mise en valeur des bas-fonds, plusieurs techniques de maîtrise d’eau sont observées dans les bas-fonds du Bénin ; il s’agit surtout de : ○ Systèmes d’aménagement avec maîtrise totale de l’eau ○ Systèmes d’aménagement avec maîtrise partielle de l’eau ○ Techniques endogènes de maîtrise d’eau (installation de butes d’igname en quinconce dans les bas-fonds, enfouissement de la matière organique, plantation d’arbres fruitiers sur certaines facettes).

La nouvelle approche d’aménagement des bas-fonds (petits périmètres) au Bénin suit la stratégie nationale depuis l’échec des grands aménagements. Mots clés : hydro-agricole, maîtrise d’eau, ressource hydrique, péjorations climatiques

Télécharger la version complète

PDF - 228.4 ko
Techniques de maîtrise de l’eau dans l’Agriculture Béninoise

 

 

Mot du président

L’Association Régionale pour l’Irrigation et le Drainage (ARID) est une Association Internationale Non Gouvernementale (ONG) scientifique et technique, à but non lucratif créée entre les acteurs et partenaires intervenant dans le domaine de l’Irrigation et du Drainage en (...) Suite...

Météo
Galérie photos
Nos liens