Rapport de DPRP de Djirataoua

Situé le long de la rive droite du Goulbi Maradi à une dizaine de kilomètres au sud de Maradi (ville du Niger à environ 700 km à l’est de Niamey la capitale), l’aménagement hydro-agricole de Djirataoua se trouve dans la commune de Djirataoua, département de Madarounfa, région de Maradi.
Le périmètre couvre une superficie nette irrigable de 512,36 ha dont 499,76 ha mis en valeur par 1014 producteurs répartis dans 10 villages. Il est exploité toute l’année. La superficie irrigable en hivernage est de 480 ha et de 379 ha en contre saison. Le maraîchage est la principale activité. Le périmètre est morcelé en parcelles de superficies très diverses mais les plus courantes sont : 0,04 ha, 0,16 ha et 0,64 ha. Le périmètre est subdivisé en plusieurs plots et géré par 4 coopératives de polyculture réparties en 41 GMP.

Le système d’irrigation mis en place sur le périmètre de Djirataoua est de type gravitaire. Le réseau d’irrigation est composé de : forages équipés d’électropompes, bassins de réception (50 à 200 m3), canal primaire, canaux secondaires.

L’aménagement a été réalisé en 1982 sur un financement de la Banque Mondiale (BM) et du Fond Monétaire International (FMI) à travers le projet de développement rural de Maradi pour un coût global de plus de 6 milliards de francs CFA.

L’évènement le plus marquant de la vie de ce périmètre reste incontestablement les réformes survenues en 2008. Ces reformes ont consisté aux remplacements systématiques de l’ensemble des dirigeants de toutes les instances pour cause de mauvaise gestion. La nouvelle génération « d’élite » qui est mise en place, par contre, est en majorité composée de jeunes qui n’ont aucune expérience dans la gestion des AHA et n’ont jamais bénéficié d’une quelconque formation dans ce domaine.

Le diagnostic réalisé sur le périmètre de Djirataoua vise à :

 Faire l’état des lieux du périmètre ;

 Situer les atouts et les contraintes du périmètre irrigué avec les acteurs ;

 Analyser les causes des problèmes rencontrés avec les acteurs ;

 Proposer les solutions aux problèmes rencontrés avec les acteurs ;

 Élaborer avec les acteurs un plan d’action pour améliorer les performances du périmètre.

Télécharger ci-dessous le rapport de diagnostic du périmètre irrigué de Djirataoua

Rapport de DPRP de Djirataoua

Partagez

Articles de la même catégorie

Leave a Comment