Présentation de l’ARID

L’ARID est une association à but non lucratif créée en 1996 et regroupant les professionnels de l’irrigation et du drainage.

Elle couvre géographiquement 23 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre qui sont :

Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Cap-Vert, Centrafrique, Congo, Côte d’ivoire, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Bissau, Guinée Equatoriale, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigeria, Sao Thomé, Sénégal, Sierra Léone, Tchad et Togo.

ciid-2.gif

Le potentiel irrigable dans la zone ARID est estimé à 14 millions d’hectares pour seulement deux millions d’hectares aménagés en maîtrise partielle ou totale.

1. Finalité de l’ARID

Contribuer à la sécurité alimentaire par la promotion de la mise en valeur durable des terres et des eaux.

2. Objectifs spécifiques

Promouvoir les techniques d’aménagements hydroagricoles (Irrigation – drainage), de maîtrise des crues et d’aménagement des rivières en prenant en considération les aspects techniques, agronomiques, économiques, environnementaux et sociaux ;

Capitaliser et diffuser les résultats d’études et de recherches, favoriser l’échange d’expériences en s’appuyant sur les réseaux Sud-Sud et Nord-Sud;

Favoriser la création de Comités Nationaux des Irrigations et du Drainage de la Commission Internationale des Irrigations et du Drainage (CIID).

3. Siège de l’association

Le siège de l’ARID se trouve à Ouagadougou et est hébergé dans les locaux de l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE/Groupe EIER-ETSHER).

4. Le réseau ARID

L’Association est composée de membres individuels (ingénieurs, techniciens, agriculteurs) ou corporatifs (bureaux d’études, ONG, organisations paysannes, services publiques, organismes de formation ou de recherches). Sont également adhérents, les comités nationaux d’irrigation et de drainage.

L’ARID dispose aujourd’hui de 12 comités nationaux constitués qui sont : Togo, Côte d’Ivoire ; Sénégal ; Mauritanie ; Bénin ; Nigéria, Ghana, Niger, Mali, Burkina Faso, Guinée et Tchad. Ces comités se composent de professionnels de l’irrigation et du drainage.

5. Partenariats
L’ARID entretient un réseau de partenariats dynamiques et diversifiés. Elle conduit des projets avec un certain nombre de partenaires qui sont :

Les Ministre en charge de l’hydraulique des pays de l’ARID ;

Le Ministère français des Affaires Etrangères ( MAE ) ;

L’organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) et le Programme International pour la Recherche et la Technologie en Irrigation et Drainage
( IPTRID ) ;

L’Institut Royal des Tropiques (KIT – PAYS BAS) ;

La Commission Internationale des Irrigations et du Drainage (CIID) ;

L’Association française pour l’Etude des Irrigations et du Drainage (AFEID) ;

Le Partenariat Global de l’Eau (GWP) ;

Le Centre Technique de Coopération Agricole et Rurale (CTA) ;

Le Groupe EIER-ETSHER;

La Banque africaine de developpement ;

La CEDEAO ;

L’Union africaine ;

La GTZ ;

Le PNUD ;

La coopération SUISSE ;

La BCEAO ;

La Banque Mondiale ;

L’UEMOA.

L’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement (2iE/Groupe EIER-ETSHER) abrite le siège de l’ARID. Une collaboration scientifique et technique est développée entre les professionnels de l’ARID et le personnel du groupe des Ecoles.

6. Activités et résultats

Atelier international FAO/ARID/EIER/IPTRID de décembre 1998 à Ouagadougou sur « les technologies et les performances de la petite irrigation»;

Appui à la diffusion des résultats du projet IPTRID/FAO identification et diffusion de bonnes pratiques sur les périmètres irrigués en Afrique de l’Ouest;

Journées d’irrigation de Ouagadougou en avril 2001;

Dynamisation et création de 4 comités nationaux : Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad;

Animation d’un forum électronique ARID-L, élaboré par l’IPTRID, le KIT et l’ARID ;

Soutien aux comités nationaux pour l’organisation de journées techniques sur l’irrigation et le drainage ( Burkina Faso en février 2002, Mali en novembre 2002 et Niger en 2003 );

Participation à l’organisation de la 5ième conférence Inter-régionale sur l’eau et l’environnement
( ENVIROWATER 2002 );

l’organisation du premier salon africain de l’irrigation en décembre 2005 ;

la création et la mise en ligne d’un nouveau site web (http://www.arid-afrique.org)

Création d’un poste de secrétaire technique permanent.

7. Projets

Maîtrise d’œuvre du projet « Amélioration des Performances sur les Périmètres Irrigués en Afrique (APPIA) » financé par le Ministère français des Affaires Etrangères;

Mise en place de comités nationaux et soutien à leurs activités;

Initiation d’un centre de ressources et développement d’outils de diffusion de l’information sur l’irrigation et le drainage ;

Edition d’un annuaire des professionnels du secteur de l’eau en Afrique de l’Ouest et du Centre et édition d’une plaquette d’information.

8. Adhésion et Cotisations

Adhésions

Membres individuels : 5 000 francs CFA
Membres corporatifs : 120 000 francs CFA

Cotisations annuelles

Membres individuels : 12 000 francs CFA
Membres corporatifs : 120 000 francs CFA

Références bancaires

Compte ECOBANK Burkina Faso
N° 1.004186.01013
633 Rue Maurice Bishop
01 BP 145 Ouagadougou 01
Burkina Faso

Contacts

ARID
S/c 2ie
01 BP 594 Ouaga 01
Burkina Faso
Tel : (226) 50 30 43 61
Fax : (226) 50 31 27 24
Site Web : http://www.arid-afrique.org
Mail : info@arid-afrique.org

Partagez

Articles de la même catégorie

Leave a Comment