Communication 1 : Faut-il investir dans l’irrigation au Burkina Faso ? Les éléments du problème

Communication 1 : Faut-il investir dans l’irrigation au Burkina Faso ? Les éléments du problème

Youssouf Dembelé , Bruno Barbier , Laurent Comparé, Kadidia Loncili, Jean Payen

RESUME

Après les plans d’ajustements structurels les pays sahéliens ont du réduire leurs investissements dans les périmètres irrigués, mais depuis la réduction de la dette, les discussions sur les grands programmes d’irrigation ont repris. Les critiques relatives aux performances relativement décevantes des périmètres existants s’opposent à la nécessité de relancer la production rizicole, de réduire les importations et d’atténuer l’influence de la variabilité climatique. Le Burkina Faso dispose de ressources en eau relativement limitées et la question de l’allocation optimale de l’eau entre différents usages se pose aujourd’hui avec plus d’acuité. La réflexion ne peut se borner à l’échelle nationale dans la mesure où les bassins versants sont à partager avec les pays voisins et que les pays d’Afrique de l’ouest sont en train d’interconnecter leurs sources d’énergie

Télécharger la version complète
Faut-il investir dans l’irrigation au Burkina Faso ? Les éléments du problème

Partagez

Articles de la même catégorie

Leave a Comment