Note de présentation du projet WAIPRO

Le projet “Amélioration de la sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest par le biais de la revitalisation des performances et de la productivité des systèmes irrigués et de la promotion de la petite irrigation” en abrégé WAIPRO, vise l’amélioration des performances et de la productivité de certains systèmes irrigués par le biais de l’identification et de la mise en œuvre d’interventions ciblées dans deux pays ouest africains, à savoir le Burkina Faso et le Niger. Les interventions sont mises en œuvre par un consortium comprenant des institutions nationales de recherche…

Lire la suite...

Projet WAIPRO: Résultats des diagnostics de périmètres irrigués

Dans le cadre du projet WAIPRO, il a été conduit au Burkina Faso et au Niger le diagnostic des périmètres irrigués sur lesquels le projet va intervenir. Ces diagnostics ont été réalisés par la methode du DPRP, Diagnostic Participatif Rapide et Planification des actions. Cette méthodologie permet, dans un premier temps, de collecter et analyser les informations pour établir un diagnostic des performances et identifier les principales contraintes des systèmes irrigués. Dans un deuxième temps, il s’agit d’utiliser les résultats du diagnostic pour définir un plan d’actions visant à outrepasser…

Lire la suite...

Rapport de DPRP de Daïbéry

Le périmètre de Daïbéry est situé sur la rive gauche du fleuve Niger à environ 6 km en aval de Tillabéri. Il a été aménagé en 1986 sous un financement du Fonds Européen de Développement (FED). La superficie aménagée est d’environ 309 ha dont 294 ha en moyenne sont exploités en riziculture. Le périmètre est morcelé en parcelles de superficies très diverses mais les plus courantes sont : 0,15 ha, 0,39 ha et 0,50 ha. Le périmètre est subdivisé en 5 GMP. Depuis 1986, plusieurs faits ont caractérisé la vie…

Lire la suite...

Rapport de DPRP de Galmi

L’aménagement hydro-agricole de Galmi se trouve dans le département de Birni N’konni. Il se trouve à 480 km de Niamey sur la route nationale 1. Il a été créé en 1982 grâce à un financement de la coopération allemande (KFW) et du fonds national d’investissement (FNI). Il couvre une superficie nominale de 250 ha dont 245 ha sont maîtrisées. Cette superficie est morcelée en parcelles élémentaires de 0,25 ha chacune. Le nombre d’exploitants actuel est de 932 dont 20 femmes. Les exploitants sont organisés en Groupements Mutualistes de Producteurs (GMP).…

Lire la suite...

Rapport de DPRP de Djirataoua

Situé le long de la rive droite du Goulbi Maradi à une dizaine de kilomètres au sud de Maradi (ville du Niger à environ 700 km à l’est de Niamey la capitale), l’aménagement hydro-agricole de Djirataoua se trouve dans la commune de Djirataoua, département de Madarounfa, région de Maradi. Le périmètre couvre une superficie nette irrigable de 512,36 ha dont 499,76 ha mis en valeur par 1014 producteurs répartis dans 10 villages. Il est exploité toute l’année. La superficie irrigable en hivernage est de 480 ha et de 379 ha…

Lire la suite...

Rapport de DPRP de Karfiguéla

La plaine rizicole de Karfiguéla se trouve à environ 10 km au nord-ouest de Banfora, au pied de la cascade du fleuve Comoé dans la région des Cascades. Elle a été aménagée grâce à la coopération chinoise à l’instar des plaines du Kou et de Banzon. Initialement, il était prévu d’aménager 750 ha. Cependant, l’absence de schéma directeur, la méconnaissance du régime de la Comoé et aussi des besoins réels de la SOSUHV (actuelle SN-SOSUCO) ont conduit à limiter l’aménagement à 350 ha pour uniquement la riziculture de saison de…

Lire la suite...

Rapport de DPRP de Talembika

Le diagnostic participatif du périmètre irrigué de Talembika est une activité du West African Irrigation Project (WAIPRO) qui vise la réhabilitation et l’amélioration des performances des périmètres irrigués au Burkina Faso et au Niger. Le périmètre de Talembika se situe en amont du barrage qui irrigue la plaine rizicole de Mogtédo. Il est localisé dans le département de Zam, dans la province du Ganzourgou à 85 km de Ouagadougou, à 5 km au nord de Mogtédo. La population qui y réside utilise l’eau du barrage pour ses activités de production…

Lire la suite...