CADRE STRATEGIQUE POUR L’EAU AGRICOLE AU SAHEL Burkina Faso Mali Mauritanie Niger Sénégal Tchad Septembre

Cadre Stratégique Le 31 Octobre 2013, à l’invitation de SEM le Président Sénégalais Macky Sall et de M le Vice-Président de la Banque mondiale Makhtar Diop et en présence du Secrétaire Exécutif du CILSS M. Djimé Adoum et des ministres représentant six pays du Sahel – Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Tchad – s’est tenu à Dakar un forum de haut niveau sur l’irrigation au Sahel. Il s’agissait de donner une nouvelle dynamique au développement de la maîtrise de l’eau pour l’agriculture, en vue d’accroître la résilience des…

Lire la suite...

Guide de sécurisation foncière sur les aménagements hydro-agricoles au Niger / Guide to improving land tenure security in irrigation schemes in Niger

secu.jpg

  Guide de sécurisation foncière sur les aménagements hydro-agricoles au Niger Le Niger compte aujourd’hui 85 aménagements hydro-agricoles (AHA), qui s’étendent sur environ 16 000 hectares et font travailler plus de 40 000 exploitants. Avec la pression démographique et la raréfaction des ressources naturelles disponibles pour l’activité agricole, l’informalité de la gestion du foncier des AHA et du statut des personnes qui les exploitent est devenue problématique. Les anciens détenteurs de droits fonciers coutumiers ont contesté certaines décisions de l’Etat en matière d’attribution des terres ou de propriété, et ont…

Lire la suite...

Maitrise d’œuvre des travaux de construction et d’équipement du barrage hydroélectrique de Kandadji

Le Gouvernement de la République du Niger a reçu un financement de plusieurs Bailleurs de Fonds et a l’intention d’utiliser une partie du montant financé par la Banque Islamique de développement (BID) pour effectuer les paiements au titre du contrat de service de consultants suivant : Maitrise d’œuvre des travaux de construction et d’équipement du barrage hydroélectrique de Kandadji. Télécharger l’avis Partagez

Lire la suite...

Compte rendu de la 8ème Assemblée Générale ordinaire de l’ARID

Photo de famille

English version MGA Niamey dec13 Le samedi 14 décembre de l’an deux mille treize, s’est ténue dans la salle de conférence de l’hôtel SAHEL à NIAMEY, la 8ème Assemblée Générale Ordinaire (AGO) de l’Association Régionale pour l’Irrigation et le Drainage en Afrique de l’Ouest et du Centre (ARID). Cette assemblée générale s’est déroulée sous la présidence de Monsieur Amadou MOUSSA, Président en exercice sortant, et avec la présence importante des Comités Nationaux d’Irrigation et de drainage (CNID) du Bénin, Burkina, Cameroun, Ghana, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Tchad, Togo. Le CILSS,…

Lire la suite...

Projet d’Irrigation de Complément sur maïs en saison des pluies au Burkina Faso

Dans le cadre de son Programme de Projets Vivriers, la Fondation pour l’Agriculture et la Ruralité dans le Monde (FARM) a financé au cours des campagnes agricoles 2008-2009, 2009-2010 et 2010-2011, une opération d’irrigation de complément sur maïs dans la vallée du Sourou au Burkina Faso. Cette opération a été conduite aux bénéfices des producteurs de la Société Coopérative Agricole de Di (SOCADI) par le Comité National des Irrigations et du Drainage du Burkina (CNID-B) en partenariat avec l’Autorité de Mise en Valeur de la Vallée du Sourou (AMVS). Pour…

Lire la suite...

Cinquièmes journées techniques de l’irrigation du CNID-B

L’expérience mondiale au cours des dernières décennies indique que tous les pays qui ont atteint l’autosuffisance alimentaire et la puissance alimentaire le doivent essentiellement au développement de l’irrigation. Tirant leçon de ces réalités, et à l’instar des autres pays du Sahel, le Burkina Faso s’est véritablement engagé dans l’agriculture irriguée à partir des années 70 consécutivement aux grandes sécheresses qui ont fortement affecté le pays. En Avril 2004, dans l’optique de développer l’irrigation dans un cadre cohérent, le Gouvernement du Burkina a adopté la Politique Nationale de Développement durable de…

Lire la suite...

Voyage d’études en France

Pour de nombreux pays en voie de développement comme ceux de l’Afrique de l’Ouest l’irrigation constitue une priorité et fait partie des différentes politiques et stratégies de ces pays. Cependant, malgré les efforts consentis depuis les années 70 par beaucoup de pays africains par la construction des ouvrages de mobilisation de l’eau, ainsi que l’aménagement et la mise en valeur des périmètres, l’irrigation n’a pas connu l’essor attendu. Dans le soucis de résorber un temps soit peu ce déficit, en vue d’une meilleure gestion des périmètres irrigués et une valorisation…

Lire la suite...